Marcus Malte remporte le prix Fémina

L’auteur a été préféré à Laurent Mauvignier, Nathacha Happanah, Thiery Vila ou encore Luc Lang.

Le prix Fémina a été décerné à Marcus Malte pour Le Garçon (aux éditions Zulma), ont annoncé mardi 25 octobre les jurées. L’écrivain, dont l’univers a pu être comparé à celui de l’Américain Jim Thompson, a obtenu 7 voix contre 3 à Nathacha Appanah (Tropique de la violence, Gallimard) pour ce roman d’apprentissage où un garçon sans nom, au début du XXe siècle, quitte la cabane de sa mère pour découvrir le monde. « Ce livre est une grande épopée, une histoire magnifique qui ressuscite le mythe de l’enfant sauvage qui parvient à la civilisation », a déclaré la présidente du prix Fémina Mona Ozouf.

Le prix Fémina du roman étranger a été attribué à Babih Alameddine pour Les Vies de papier (Les Escales) et celui de l’essai à Ghislaine Dunant pour Charlotte Delbo, La vie retrouvée (Grasset).

sursa: magazine-litteraire.com

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s